NAISSANCE
du Cercle de la Voile de la Seine Maritime



Le C.V.S.M. fut parmi les plus grands Cercles de Yachting de France...
Le saviez vous ?
Voici l'histoire de ses premières années.



ORIGINE :
1930 : Quelques voileux : JEAN SAVOYE, LE BIBOUL et BORDEAUX sont pris d'une idée subite : fonder à Rouen un Cercle de la Voile qui sera une étape pour les bateaux de Paris qui descendent chaque année à la  mer.
Coups de téléphone et visites répétées à PARENT qui refuse net, ne se sentant pas la force d'entreprendre une tâche pareille...
PARENT relance la meute sur HERVOUET qui se sent la force.

Octobre 1930 : rencontre à Neufchâtel-en-Bray d'HERVOUET, très emballé de cette idée, et de DUBREUIL, immédiatement mis au courant et moins emballé.

19 Novembre 1930 : fondation du CVSM avec la présence de MM. Maurice COLLET, DR CHATEL, Jean SAVOYE, CAILLAR, LE BIBOUL, TACONET, Claude CLAEYSSENS, HERVOUET, PARENT, DUBREUIL.
Elections, Statuts, Décision d'édifier un Club-House aux environs de DUCLAIR

Avril 1931 : Grâce à l'aimable proposition de M. Pierre CLAEYSSENS, achat d'un terrain au lieu dit "l'Ânerie", clos planté encore inondé par les grandes marées.

Juillet 1931 : INAUGURATION et GRANDES RÉGATES au Club-House du CVSM.
Déjeuner de 250 couverts, 37 bateaux sous voiles, plus de 1 000 personnes assistent aux régates de l'après-midi.
 
 

DES RÉGATES DE RÊVES EN 1931....
Extrait de la revue "Journal de la Marine LE YACHT" N°2.519 du samedi 4 juillet 1931

"Ce nouveau club nautique, dont le siège est à Rouen, 18 quai gaston Boulet, inaugurera demain dimanche 5 juillet 1931, sous la présidence du Sénateur M. Rio, son CLUB-HOUSE édifié sur la rive de la Seine, un peu en amont de Duclair.
Le pavillon -dont le dessin reproduit le gracieux aspect- est édifié dans un clos bien normand, entouré de pommiers, situé au bord du fleuve et construit sur une terrasse de 2.50 M de hauteur, à l'abri des plus fortes marées.

cluh-house en 1931
dessin de HAFFNER

Il comporte deux étages : au rez-de-chaussée une grande salle à manger de 12 mètres sur 7, puis un bar, petites cabines séparées pour les membres du club, W-C., lavabos, salle de bains. Au dessus, une belle pièce sert de garage aux gréements et abrite le logement du gardien chargé de l'entretien et de la surveillance de la flottille.

L'appontement, éloigné de terre d'environ 5 mètres, se trouve en face du pavillon, la profondeur d'eau y est de 3.50 mètres aux plus basses marées permettant aux yachts de fort tirant d'eau d'y accoster de tout temps.
En amont et en aval, en face de l'appontement, à environ 8 mètres de terre, ont été mouillées deux corps-morts espacés de 150 mètres et reliés par une chaîne, permettant le mouillage de dix bouées d'amarrage, pour petites unités ; sur la rive gauche, en face, une seconde chaîne de plus grande longueur recevra environ vingt bouées de mouillage pour monotypes, stars et chats.
En bordure de la route conduisant à Duclair, est situé le garage des autos des yachtsmen.
A l'occasion de cette inauguration, M. Caillar, directeur de la Compagnie Charbonnière de Manutention de Rouen, a mis à la disposition des yachtsmen de la région parisienne un remorqueur qui prendra les monotypes, stars et chats pour les descendre à Duclair, pendant que le Xavier-Schneider, bateau de sonde du service du pilotage de Rouen, remontera les yachts venant du Havre dont un 6 mètres et un 5 mètres de jauge internationale.
Un banquet de 100 couverts réunira dimanche à 12 heures, les membres du C.V.S.M. et leurs invités.
On espère que le nombre de yachts participant aux premières régates, disputées de jour-là, ne sera pas inférieur à 40 unités."
 

extrait de la revue "Journal de la Marine LE YACHT" N°2.5120 du samedi 11 juillet 1931
Une semaine plus tard, voici ce que l'on pouvait lire dans la presse à propos de l'inauguration.


Le Club House du CVSM à Duclair aujourd'hui

"Dimanche dernier a eu lieu, à Duclair, avec un beau succès, l'inauguration du local du Cercle de Voile de la Seine Maritime, coïncident avec la première journée de régates de cette nouvelle société nautique.
L'accueillante commune de Duclair avait préparé, à l'intention des nombreuses personnes qui lui rendirent visite, un programme d'attractions variées. La société locale de régates, en accord avec le local pittoresque et pimpant que vient de faire édifier sur la rive droite de la Seine, le Cercle de Voile de la Seine Maritime
L'ancien sous-secrétaire d'État à la Marine Marchande fut accueilli, à son arrivée en cet aimable lieu, par M. Maurice Collet, l'actif président du cercle, entouré de nombreuses personnalités du monde politique et sportif, où l'on remarquait M. Le Mire, vice-président du Y.C.F. et les présidents et délégués des sociétés nautiques du Havre et de la région parisienne.
Au cours du banquet qui suivit, M. Maurice Collet, précisa, le but poursuivi par le Cercle de Voile de la Seine Maritime qui veut faire de Rouen, le plus grand port de France, un centre de yachting apprécié. Duclair par sa position même, sera le trait d'union entre les sportifs du fleuve et les sportifs de la mer.
Puis M. Maurice Collet adressa les plus vifs éloges à tous ceux qui l'ont aidé à mener à bien l'oeuvre entreprise et dont les efforts vont recevoir, maintenant, la récompense qui leur est justement due.
Après les allocutions de M. Borde, le dévoué président d'honneur du nouveau club, et de M. Le Mire, M. Rio exprima l'émotion que faisait ressentir à son coeur de marin cette brillante fête nautique.


L'appontement du C.V.S.M. le jour de l'inauguration

Le banquet achevé, les assistants purent, de la terrasse, applaudir aux péripéties des épreuves qui se déroulèrent sous leurs yeux. La présence de plusieurs grands yachts ne fut pas sans apporter au joli cadre que forme le bassin, la note la plus gracieuse. On put voir évoluer le Rover, yacht à vapeur de 450 tx à Lord Inchape ; la goélette Manou à M. Bourgeois ; le cotre auxiliaire Zéphir de 39 tonneaux à M. Ede, yachtsman britannique ; la belle vedette à deux moteurs Cypris à M. Louis Renault ; l'excellent cruiser Tanit II à M. H Le Mire ; le canot automobile Rollon à M. Bournisien.
Les régates à la voile furent très disputées et les vainqueurs reçurent, en récompense, de beaux objets d'art.


Les STARS en régate
le jour de l'inauguration du Club House du Cercle de Voile de la Seine Maritime


 
 


Voici le palmarès de ces régates :

DE REGATES... en VICTOIRES

Depuis cette date mémorable dans l'histoire du Yachting, le CVSM a grandi rapidement.

Le C.V.S.M. a crée le "CANETON", monotype accessible à tous...
le CVSM possÚda jusqu'à 16 canetons.

1933 : le CVSM compte plusieurs équipes de bons barreurs, ce qui permis de lancer un défi au Cercle de la Voile de Paris, lequel est sans contredit le champion d'Europe des matches par équipe.

Le C.V.S.M. a fait venir au grandes Régates de Juillet plus de 40 bateaux de Paris et du Havre et pourra donc donner un départ de 70 bateaux cette année, en comptant les siens.

Il envoie aussi cette année-là ses meilleurs barreurs aux Grandes Régates de Marseille, aux Grandes Régates du Cercle de  la Voile de Paris, au Bol d'or du C.V.P., aux Grandes Régates du Cercle Nautique de Chatou, au Championnat d'Europe des Stars à Saint-Sébastien, aux Grandes Semaines de Régates du Havre et de Deauville.